preparation-magistrale-delpech-paris

Huile essentielle de Pinus Sylvestris L. & Arbre de Noël

Huile essentielle de Pinus Sylvestris L. & Arbre de Noël

Au XI ème siècle, le sapin, garni de pommes rouges, symbolisait l’arbre du paradis. C’est XII ème siècle que la tradition du sapin est apparue en Europe, plus précisément en Alsace. On le mentionne pour la première fois comme « arbre de Noël » en Alsace vers 1521. C’est en 1738 que Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de Noël dans le château de Versailles. En 1837, la duchesse d’Orléans Hélène de Mecklembourg, d’origine Allemande, fit décorer un sapin aux Tuileries. Cette tradition se généralisa après la guerre de 1870 dans tout le pays grâce aux immigrés d’Alsace-Lorraine qui firent largement connaitre la tradition de l’arbre de Noel aux Français. C’est à cette période que le pays entier adopta cette tradition.


Le pin est le symbole d’immortalité, de longévité. Son adaptation qui donne à son huile essentielle les propriétés du : « plus grand tonique physique », semblable à la cortisone. Elle est aussi un puissant antiseptique respiratoire, actif contre la bronchite et la sinusite.


L’huile essentielle de Pinus Sylvestris L. est obtenue grâce à une distillation complète des aiguilles, des jeunes rameaux et les cônes par entraînement à la vapeur d’eau. Le rendement varie, selon l’altitude, l’exposition et l’âge de l’arbre de 0,1 % à 0,2 %, soit 100 g à 200 g pour 100 kg de plante, ce qui explique son prix élevé. L’huile essentielle de Pinus Sylvestris L. exhale une senteur forestière fine et fraîche qui contient au moins 40% de monoterpènes comme α et β-pinène, limonène.


Utilisation : Dose journalière conseillée pour un adulte de 70 kg: 100mg/jour. L’huile essentielle diluée peut être appliquée sur la peau des enfants à partir de l’âge de 3 ans avec une concentration inférieure à 1%. L’huile essentielle peut être utilisée en diffusion à partir de l’âge de 3 ans en l’absence de l’enfant dans la pièce au cours de la nébulisation. L’inhalation humide est à éviter. L’usage oral est envisageable à partir de l’âge de 6 ans.

Contre – indication : Quelle que soit la forme l’huile essentielle est contre-indiquée en cas d’asthme.


Bibliographie : Michel Faucon ; Traité d’aromathérapie scientifique et médicale 2015. http://alambic-inox.com/informations/rendements.html. Aëlis Mongreville ; Aromathérapie : législation et toxicologie en France et en Europe, appliquées à la pédiatrie.

Les derniers articles